L' Afrique en proie aux sacs plastiques

Article rédigé le Mardi 21 Août 2007 par agatefrance
 
 
Ils sont devenus un symbole du paysage de l’Afrique aussi important que les lions et les plaines stéréotypés. Les sacs en plastique jetés –par milliards- vont d’arbustes en arbustes à travers l’Afrique et encombrent les villes allant du Cap à Casablanca.

L’Afrique du sud produisait autrefois 7 milliards de sacs en plastique par an. Les habitants de la Somalie sont devenus tellement habitués à voir ces sacs en plastique dans le paysage qu’ils les ont re-baptisés : « fleurs de Hargeisa » du nom de leur capitale. Et le Kenya, il n’y a pas si longtemps charriait 4000 tonnes de sacs en plastique par mois.

Produits –puis jeté- en masse dans la plupart des pays d’Afrique, ces sacs en plastique bloquent les systèmes d’évacuation des déchets et des eaux usées, et peuvent tuer le bétail qui avale et digère ces sacs en plastique.

Ils répandent la malaria en devenant des petites piscines d’eau chaude dans lesquelles les moustiques grandissent. Ils asphyxient les sols et les plantes et laissent des colorants additifs dans la nourriture.

« Le problème du plastique est maintenant à l’agenda de presque tous les pays d’Afrique » a déclaré Desta Mebratu. « Notre effort majeur porte sur la promotion d’une utilisation et d’un dépôt rationnels des sacs en plastique ».

Le Rwanda et l’Erythrée ont déjà interdit les sacs en plastique, d’après les Nations Unies. Selon Desta Mebratu, « si vous allez dans l’aéroport de Kigali et que vous ave un sacs en plastique, ils vous le confisqueront ».

Source: Actualités News Environnement
Mots clés : actualite, meteo
Dans Actualités » Prévisions
 
 

Sur le même sujet

Commentaires