Beau bilan pour Paris!

Article rédigé le Jeudi 22 Février 2007 par agatefrance
 
 
Les émissions d'oxyde d'azote ont baissé de 32% à Paris entre 2002 et 2007 et les émission de gaz à effet de serre ont baissé de 9% pendant la même période, selon une étude d'Airparif sur l'évolution de la qualité de l'air à Paris rendue publique mercredi par la mairie de Paris.

L'étude du réseau de surveillance de la qualité de l'air en Ile-de-France porte à la fois sur les émissions d'oxydes d'azote (pollution de proximité) et sur les émissions de gaz à effet de serre (responsables du réchauffement climatique).

Selon la mairie, "les résultats obtenus confirment pleinement ceux du rapport d'étape rendu public le 19 décembre dernier". Il s'agit d'une baisse de 32 % des émissions d'oxydes d'azote dans Paris intra-muros entre 2002 et 2007, "liée à la fois à l'amélioration technologique des véhicules mais aussi à la maîtrise des flux automobiles".

La diminution, souligne la mairie dans un communiqué, "équivaut à 5,2 tonnes d'oxydes d'azote en moins rejetées chaque jour par le trafic routier dans Paris intra-muros".

Il affirme que "l'évolution du parc automobile a un impact négatif sur les émissions de gaz à effet de serre" et que "seule, la diminution du trafic automobile a rendu possible ce résultat encourageant, qui correspond à 469 tonnes de CO2 en moins rejetées chaque jour par le trafic routier".

Selon la mairie, ces résultats "contestent le raisonnement selon lequel l'évolution technologique des véhicules suffirait à répondre aux enjeux environnementaux actuels" car "ce qui est vrai pour la pollution de proximité est totalement faux pour les émissions de gaz à effet de serre (CO2)".

Source l'Internaute
Mots clés : actualite, meteo
Dans Actualités » Prévisions
 
 

Sur le même sujet

Commentaires