Inondations en Indonésie

Article rédigé le Mercredi 7 Février 2007 par agatefrance
 
 
Les habitants de Jakarta s'efforçent de récupérer leurs biens au milieu de la boue et des débris des inondations, dont le niveau commençe à décroître.

Le dernier bilan provisoire de la catastrophe frappant depuis début février la capitale indonésienne fait état de 50 morts et de plus de 350.000 sinistrés.

Un total de 263.000 personnes restent encore massées dans des abris de fortune. Ce bilan concerne Jakarta et les communes autour de Tangerang, Bekasi et Depok, soit une agglomération de plus de 20 millions de personnes.

Le niveau général des eaux est descendu de façon significative, selon un responsable, permettant à certains résidents de retrouver leur logis dévasté.

La circulation reste coupée dans trente quartiers de Jakarta et de Tangerang, où le niveau des crues atteignait de 40 cm à 1,50 m, selon la police.

Les opérations de nettoyage s'annonçent laborieuses alors que plane le danger de nouvelles précipitations abondantes.

Jakarta est mal préparée aux risques d'inondations accrus par sa croissance échevelée. La ville compte treize rivières et 78 zones facilement inondables.

Les autorités indonésiennes ont favorisé ces dernières années un développement excessif de Jakarta, une mégalopole du Sud-Est asiatique édifiée sur des marais, au détriment des espaces verts capables d'absorber les précipitations.

Des responsables gouvernementaux ont lancé une mise en garde hier contre les risques sanitaires pesant sur les centaines de milliers de sinistrés au contact des eaux polluées.

Les médecins s'inquiétent de la possibilité qu'éclatent des maladies telles que le choléra ou la typhoïde, ou d'autres pathologies transmises par les rats (leptospirose) ou les moustiques (dengue, encéphalites).

Source l'Internaute actualité
Mots clés : actualite, meteo
Dans Actualités » Prévisions
 
 

Sur le même sujet

Commentaires
certificats intemperies
certificats intemperies