La pollution : ses causes et effets

Article rédigé le Vendredi 17 Janvier 2020 par idriss - Dernière mise à jour le Samedi 14 Novembre 2020
 
 

ATTENTION A LA POLLUTION

A certaines périodes de l'année, la pollution fait son arrivée. Et comme vous l'avez appris, les conditions anticycloniques jouent le rôle d'un couvercle qui se place au-dessus de la pollution et qui bloquent toutes les mauvaises particules au-dessus de nos villes. Lorsque le vent souffle modérément, il permet leur dispersion. En revanche, lorsque le vent est nul, la qualité de l'air se dégrade de plus en plus car les particules nocives stagnent. Le seul moyen de se débarrasser de ces dernières serait un bon brassage de l'air, soit par les vents, soit par les pluies qui permettraient de nettoyer l'atmosphère rendant ainsi des conditions plus respirables.

DES PERSONNES A RISQUE

Durant les périodes où la qualité de l'air est vraiment mauvaise, il est recommandé aux personnes les plus fragiles, de limiter leurs sorties à l'extérieur de leur domicile et de ne pas pratiquer d'activités sportives. Cela inclut toutes les personnes ayant déjà des difficultés liées à l'Asthme ou à d'autres maladies pulmonaires.

LES CAUSES DE LA POLLUTION DE L'AIR

La pollution de l'air est principalement due aux différents systèmes de chaufferie au sein des foyers ainsi que des gaz d'échappement évacués par nos automobiles. En période hivernale, lors de conditions anticycloniques, cette pollution est accrue car nous avons besoin de chaleur pour nous réchauffer, tant chez nous, bien au chaud à la maison, que dans les moyens de transport. C'est pourquoi, lorsque cela devient absolument nécessaire, les préfets décident de mettre en place le système de circulation alternée. Un jour ce sont les véhicules dont la plaque d'immatriculation se termine par un chiffre pair qui ont l'autorisation de circuler. Le jour suivant, il s'agira des véhicules dont la plaque d'immatriculation se termine par un chiffre impair. Généralement, le stationnement peut également devenir gratuit dans certaines villes, comme Paris par exemple, afin d'inciter les gens à privilégier la marche à pied, le vélo ou les moyens de transport plutôt que leur véhicule.

 
 

Sur le même sujet

Commentaires