La tempête Eleanor, plus forte que Carmen!
De nombreux dégâts

Article rédigé le Mercredi 3 Janvier 2018 par gregory
 
 

Les modélisations de ce matin confirment l'arrivée de cette forte tempête nommé "Eléanor". Cette dernière apporte de violentes rafales de vent, notamment sous orages. Le vent a soufflé jusqu'à 110km/h à Paris (75), c'est la première fois que le vent atteint une telle vitesse depuis 2010, et donc depuis la tempête Xynthia.  Le vent a atteint 171 km/h au Markstein dans les Vosges et 150 km/h au sommet de la tour Eiffel à Paris.


Vous trouverez ci-joint les rafales maximales mesurées sur les principaux postes météorologiques depuis hier à 22h et jusqu'à ce mercredi matin à 10h


Comme il s'agit de fortes rafales sous les grains orageux, nous attirons votre attention sur le fait que ces bourrasques de vent ne peuvent être affectées à l'ensemble d'un département, comme c'est souvent le cas lors des précédentes tempêtes, il s'agit de rafales convectives (rafales sous orages).


De nombreux dégâts ont déjà été observés avec cette tempête avec le plus souvent des arbres arrachés, tuiles envolées... Enédis annoncent que plus de 200 000 foyers sont actuellement privés d'électricité (50.000 en Normandie, 30.000 en Ile de France, 30.000 en Lorraine, 30.000 en Picardie, 20.000 en Champagne Ardenne et 15.000 dans sur les Hauts-de-France). Le trafic aérien est fortement perturbé sur les aéroports parisiens

Principaux dégâts recensés :

- Des arbres sont tombés sur la nationale 10 à Marboué (Eure et Loir) mais aussi sur Rosny-sous-Bois (93), Gennevilliers (92) ou encore à Tinqueux dans le (51)

- Submersion marine ce matin à Saint Malo (35) comparable à celles de 2014

- Échafaudages tombées sur certaines rues de Paris

- Les pompiers sont intervenus plus d'une centaine de fois dans les Hauts-de-France pour des chutes d'arbre, des fils électriques tombés sur la chaussée, des tuiles envolées.

- Une partie de la toiture de l'église de Marchiennes, dans le Nord, s'est envolée et s'est écrasée sur des voitures, pas de blessé


Évolution prévue 

Nous garderons jusqu'en fin de matinée des vents tempétueux sur un grand quart Nord-Est du territoire avec des rafales comprises entre 90 et 110km/h, ponctuellement 120km/h sur le Grand-Est, voire 130km/h sur les premières hauteurs. Sur les littoraux, notamment de la Manche ou encore vers la côte d'Opale, nous garderons des vents tempétueux, de l'ordre de 110 à 130km/h 

A partir de la fin de matinée et jusqu'à la mi-journée, les vents tempétueux intéresseront l'Auvergne et les Alpes du Nord avec des rafales comprises entre 80 et 100km/h, ponctuellement 110km/h



Pour cet après-midi et jusqu'en début de soirée, Eleanor apportera des vents tempétueux sur le Languedoc-Roussillon, Les Alpes Maritimes ou encore sur la Corse avec des bourrasques de vent dépassant aisément le seuil des 100km/h en plaine, 100 à 120km/h sur les zones littorales, 130 à 150km/h sur la partie Montagne et Cap. La tempête restera présente sur la Corse au cours de la nuit prochaine avec des rafales importantes, de l'ordre de 110 à 140km/h.


Cartes des rafales maximales prévues pour ces prochaines heures :




 


Mots clés : agate, meteo, france
Dans Actualités » Prévisions
 
 

Sur le même sujet

Commentaires