Les Cyclones

Article rédigé le Mardi 9 Juin 2020 par idriss - Dernière mise à jour le Samedi 8 Août 2020
 
 

DES NOMS DIFFÉRENTS POUR UN MÊME PHÉNOMÈNE 

Le terme de cyclone est un terme générique qui détermine tout système météorologique prenant naissance et s'organisant au sein des régions intertropicales.

En fonction de leur formation et de leur impact géographique, leur dénomination diffère. Nous parlerons de Typhons dans les mers asiatiques, plus précisément dans les régions d'Asie du Nord et du Sud Est ; d'Ouragans au-dessus du bassin Atlantiques, concernant donc les côtes d'Amériques du Nord et du Sud ; Et enfin de Cyclones pour les systèmes se développant au-dessus de l'océan Indien.


LA FORMATION D'UN CYCLONE 

Le système cyclonique prend forme lorsque plusieurs orages s'organisent autour d'une dépression. Ces derniers prennent de l'ampleur sur de grandes étendues et deviennent peu à peu les systèmes suivants lorsqu'ils gagnent en intensité : La Dépression Tropicale, La Tempête Tropicale et enfin l'Ouragan. Ces différentes étapes de développement sont nommées en fonction de leur intensité dont le dernier, vous vous en doutez, à l'intensité la plus puissante.

Les cyclones se forment tous sans exception au-dessus de grandes étendues d'eau chaudes. Dans un premier temps, le développement se fait de façon classique car il s'agit en premier lieu d'orages. Il faut donc un air humide et instable mais également une certaine température de la surface des eaux de l'ordre de 26°C sur 60 m d'épaisseur, d'où la prédisposition à ces potentiels monstres météorologiques de se former dans les régions intertropicales où les eaux des Mers et des Océans sont les plus chaudes. Le dernier paramètre tout aussi important pour qu'un cyclone atteigne sa maturité maximale est le vent dont les vitesses et les directions ne doivent pas avoir de fluctuation trop importantes. Il faut qu'il y ait peu de cisaillement de vent.

Lorsqu'un Cyclone, un Ouragan ou un Typhon entre en contact avec des terres, ces derniers perdent en puissance et finissent par mourir car ils ne bénéficient plus de cet apport d'énergie composé entre autres de chaleur et d'humidité. L'apport en énergie que fournit les mers et les océans en fonction de leur température de surface est stoppé nette une fois les côtes atteintes. C'est pourquoi ils perdent également en intensité lorsqu'ils circulent au-dessus d'eaux plus froides.  

Source : Google Image


Mots clés : cyclone, ouragan, typhon
Dans Actualités » Prévisions
 
 

Sur le même sujet

Commentaires