Paris : la qualité de l'air affichée... sur un ballon!

Article rédigé le Vendredi 11 Juillet 2008 par agatefrance
 
 
À l'occasion de la semaine nationale de la Réduction des déchets qui se déroulera du 3 au 11 novembre 2007, l'ADEME et le MEDAD rappellent que la réduction du volume de déchets commence par un acte d'achat réfléchi. Le porte-monnaie appréciera aussi.

Selon une étude réalisée par l'ADEME en 2007, le choix des produits à l'occasion des achats courants réalisés dans les supermarchés a un effet direct et important sur la quantité de déchets générée au final par les ménages, mais aussi sur le prix du chariot. En comparant deux caddies contenant la même masse de produits mais réalisés avec des comportements différents, l'ADEME a mis en évidence un écart de poids et de prix significatif.

Au final, un acte d'achat réfléchi permet de réduire de 50% la production de déchet du foyer et d'économiser 50¤ par personne et par mois. Le chariot baptisé « maxidéchets » qui regroupe des produits générant beaucoup de déchets entraîne une production de 100kg/habitant/an contre 50kg/habitant/an pour le chariot dit « minidéchets ».

Les deux types de chariots ont été constitués en prenant les 150 produits qui constituent l'essentiel de la consommation courante des Français avec des fonctionnalités équivalentes dans l'un et dans l'autre. La différence observée entre les deux chariots vient à la fois des emballages présents en plus ou moins grande quantité mais aussi de la présence ou non de produits jetables : essuie-tout ménager contre torchon en tissu, éco-recharge contre bidons, légumes en vrac contre légumes emballés, piles à usage unique contre piles rechargeables, aliments pour animaux en dose individuelle contre grand conditionnement, bouteille d'eau contre eau du robinet, etc.

À l'heure actuelle, selon l'ADEME, le chariot moyen de référence des Français entraîne la production de 83 kg de déchets par habitant et par an. Un acte d'achat réfléchi représenterait donc une réduction de 40% par an soit 33 kg/hab/an. Si chacun faisait cet effort de réduction, l'agence de l'Environnement estime que cela représenterait une réduction de 2 millions de tonnes de déchets en moins par an sur l'ensemble du territoire.

Source: Actu environnement
Mots clés : actualite, meteo
Dans Actualités » Prévisions
 
 

Sur le même sujet

Commentaires
certificats intemperies
certificats intemperies