Pourquoi le ciel est-il bleu ?
Explications

Article rédigé le Mardi 21 Juin 2016 par franck - Dernière mise à jour le Vendredi 29 Juillet 2016
 
 

Il faut savoir que le ciel bleu n'est pas nécessairement lié à la présence de hautes pressions ou de beau temps. En effet dans un ciel variable il est possible d'avoir des périodes de ciel bleu par exemple avant l'arrivée d'un front chaud.

En ville, on observe plutôt un bleu délavé ou d'un gris bleuté (pollution) à l'inverse en montagne le bleu est à son maximum d'intensité et de pureté, principalement en hiver (air sec).

Sans atmosphère, le ciel serait noir comme sur la lune. Le bleu du ciel est donc le résultat de la diffusion de la lumière solaire par l'atmosphère. Cette lumière a une couleur blanche, cela est dû à la décomposition par un prisme d'un mélange de 7 couleurs (spectre). Mais notre oeil ne permet de distinguer que 3 couleurs fondamentales : le bleu, le vert et le rouge.

Chaque couleur possède sa propre longueur d'onde et la plus courte étant le bleu ! Et grâce aux particules de poussières, de gouttes d'eau et de molécules en suspension dans l'air, le rayonnement bleu est dispersé dans l'atmosphère. Plus l'air est chargé en particules plus la couleur bleue est faible comme en ville, en montagne l'air est pur et le ciel d'un bleu limpide.

Il est possible de prévoir le temps en fonction de l'intensité de la couleur bleue.

3 cas possibles :

- Bleu clair = persistance d'un temps stable et ensoleillé, en été le ciel se décolore du fait de l'augmentation des poussières dans l'air

- Bleu / blanc voir gris = Changement de temps à prévoir du à une basse pression.

- Bleu très foncé = bonne visibilité, avec possibilité d'une dégradation pluvieuse voir de tempête.


Mots clés : bleu, ciel
Dans Actualités » Prévisions
 
 

Sur le même sujet

Commentaires