Quelle différence entre El Niño et La Niña

Article rédigé le Mercredi 27 Mai 2020 par gregory - Dernière mise à jour le Vendredi 20 Novembre 2020
 
 

La Nina , le courant exceptionnel refroidissant les températures des surfaces de l'Océan Pacifique, est aussi puissant que son frère « El Nino ». Les effets du réchauffement climatique sur leur cycle ont besoin d'être surveillés et contrôlés d'après les scientifiques britanniques.

Le phénomène La Nina  pourrait bien empêcher les étés étouffants à travers le monde entier cet été, même s'il a aussi été associé aux inondations en Asie et pourrait apporter plus d'ouragans à l'Océan Atlantique, d'après les météorologues. La Nina  est exactement la face opposée de El Nino, c'est un cycle qui va de l'un à l'autre. » a déclaré le météorologue Matt Huddleston, lors de la conférence tenue par le Met Office, le centre national de météorologie britannique.

« C'est le plus gros phénomène météorologique après les saisons. C'est un cycle naturel d'eau chaude avançant puis reculant dans le Pacifique, ce qui provoque beaucoup de tempêtes, beaucoup d'activité atmosphérique, et ce qui a donc un impact sur l'ensemble de la planète. » El Nino, qui est plus connu, provoque un réchauffement anormal des eaux de surface dans l'est du Pacifique. Cela arrive à peu près tous les 2 à 7 ans et dure pendant plusieurs mois.

Les météorologues ont prévenus que si les cycles El Nino-La Nina étaient perturbés, les effets pourraient être catastrophiques. « Certaines personnes ont même trouvé des liens entre l'apogée et la chute des civilisations et la persistance du phénomène El Nino dans le passé. Si cet équilibre venait à changer, l'effet sur certaines communautés pourrait être catastrophique » a déclaré Matt Huddleston.

D'après Matt Huddleston, El Nino a été largement rendu responsable de la réduction de l'impact des ouragans dans l'océan Atlantique l'an passé, et malgré des inondations et des sécheresses comme contrepartie, les deux phases du cycle sont importantes pour les communautés mondiales. D'après le météorologue, La Nina tend à suivre le modèle de El Nino. En 1997-1998, le plus gros El nino jamais enregistré avait tué des milliers de personnes. « Les gens ont parlé d'un « méga El Nino » qui s'il restait bloqué dans une très grosse phase pourrait avoir un effet incroyable. C'est pourquoi le Met office surveille de très prés ce cycle lorsqu'ils font des prévisions météorologiques mondiales. D'après le météorologue Richard Graham, « Beaucoup de recherches estiment que le cycle El Nino - La Nina a de grands effets à l'échelle de la planète. »

Beaucoup de météorologues craignent que le réchauffement climatique vienne perturber l'équilibre entre les deux phases du cycle. « C'est la question la plus importante. Il y a vraiment un consensus parmi les scientifiques sur la question de l'effet réel du réchauffement climatique sur El Nino et La nina. » a déclaré Matt Huddleston.

Effets mondiaux de La Niña



Mots clés : agate, meteo, france
Dans Actualités » Prévisions
 
 

Sur le même sujet

Commentaires