Quelle différence entre record absolu et record journalier ?

Article rédigé le Jeudi 9 Avril 2020 par franck - Dernière mise à jour le Samedi 28 Novembre 2020
 
 

Quelle différence entre record absolu et record journalier ?

Tout d'abord comment définit on les records de températures ? Les records, de froid ou de chaleur, sont les températures les plus extrêmes observées depuis l'ouverture de la station météorologique, et seulement au cours d'une certaine période de l'année, qui peuvent être un jour donné, une semaine, un mois, ou même l'année entière. Les records de températures officielles sont donnés par l'Organisation météorologique mondiale.

Les records absolus ou annuels se produisent qu'en hiver ou en été avec des records de froid nocturne (température minimale la plus basse) et de chaleur diurne (température maximale la plus élevée), qui correspondent aux valeurs les plus extrêmes.

Record de froid en France :

-36,7° de Mouthe (Doubs) le 13 janvier 1968,

-35° de Gelles (Puy de Dôme) le 14 février 1929,

-31° de Chamonix le 1er janvier 1905.

Record de chaleur en France :

46°C Vérargues, Hérault, 45,1 °C à  Marsillargues, Hérault,  le 28 juin 2019,

44,1° enregistrés à Saint-Christol-les-Alès le 12 août 2003,

42,7° au Luc dans le Var le 7 juillet 1982.

Quant aux records journaliers, ils se produisent lorsqu'une température minimale ou maximale se produit un jour donné. Par exemple, la journée du vendredi 31 janvier 2020 fut exceptionnellement douce en France avec des records journaliers battus. Comme à Paris avec une température maximale de 14.3°C, il n'avait donc jamais fait aussi doux à Paris à cette date-là ( 31 janvier), au niveau national le record journalier pour cette date est de 22.3°C relevés à Bustince (64).

 
 

Sur le même sujet

Commentaires