Risque d'incendies ce week-end dans le Sud : mistral & tramontane à près de 100 km/h

Article rédigé le Vendredi 27 Octobre 2017 par loic
 
 

EPISODE DE MISTRAL ET TRAMONTANE DURABLE DANS UN CONTEXTE DE SÉCHERESSE SEVERE 

Comme annoncé depuis le début de semaine, un fort épisode de mistral et de tramontane se met en place ce vendredi sur l'ensemble des départements du bassin méditerranéen. Comme vous pouvez le voir sur la carte de modélisation ci-dessous, le vent soufflera en toutes zones de Perpignan jusqu'au département du Var. Les rafales de vent atteindront 80 à 100 km/h sur le Roussillon et près de la Vallée-du-Rhône en fin d'après-midi et soirée. 


Demain samedi, mistral et tramontane continueront de souffler en perdant toutefois légèrement de leur intensité mais les rafales atteindront toujours 70 à 80 km/h entre l'Est du Gard et le Vaucluse ainsi que près des Corbières. En soirée de samedi et en cours de nuit suivante, les rafales augmenteront d'un cran et atteindront à nouveau les 90 à 100 km/h près de la Vallée-du-Rhône ainsi que sur le département de l'Aude.


Tout au long de la journée de dimanche, mistral et tramontane continueront de souffler fortement avec probablement même des pointes à près de 110 km/h sur le littoral des Bouches-du-Rhône en soirée de dimanche. Malheureusement, ils pourraient également se maintenir tout au long de la journée de lundi, mais avec des rafales qui auront néanmoins tendance à faiblir en cours d'après-midi.


Bien que ces rafales de vent ne soient pas exceptionnelles pour ces secteurs, elles se présentent dans un contexte de sécheresse sévère et exceptionnelle. En effet, il est tombé par exemple seulement 15 mm de pluie à Nîmes depuis le 1 Juillet, dont seulement 1,6 mm durant ce mois d'octobre, ce qui n'était jamais arrivé depuis le début des relevés météorologiques (1922). De ce fait, le risque d'incendies sera très important sur l'ensemble de ces départements tout au long du week-end et notamment entre le Gard, le Vaucluse et les Bouches-du-Rhône, secteurs où la sécheresse n'est malheureusement pas prête de s'arrêter.

 
 

Sur le même sujet

Commentaires