Retour des conditions anticycloniques
S'en suit alors d'une atmosphère polluée

Article rédigé le Mardi 17 Janvier 2017 par idriss - Dernière mise à jour le Mercredi 18 Janvier 2017
 
 

L'ANTICYCLONE FAIT SON GRAND RETOUR

Depuis hier, vous avez pu le constater, nous bénéficions de puissantes conditions anticycloniques, mise à part la Corse qui connait encore un temps perturbé, avec des averses de neige, qui risquent de durer jusque demain matin.

Cet anticyclone va nous permettre de nous remettre des précédentes perturbations accompagnées de tempêtes et d'épisodes de neiges et de pluies verglaçantes. Désormais, durant plusieurs jours, la situation sera à l'accalmie totale. Le temps sera calme et très sec mais aussi très froid. En effet, cet anticyclone est orienté de secteur Nord-Est et de l'air glacial, en provenance de Scandinavie et de Sibérie, s'engouffre sur notre pays. Nous allons connaitre, durant environs une semaine, des températures négatives de l'ordre de -14 à -6°C sur la quasi-totalité de la France. Seule la façade Atlantique et le pourtour méditerranéen resteront à l'écart de cet épisode de vague de froid. Les conditions seront exceptionnellement belles. Des bancs de brume et de brouillard se formeront, certes, dès la tombée de la nuit jusqu'au lendemain matin et ils seront très probablement givrants, dus aux basses températures qui descendront largement sous la barre des 0°C, mais le soleil apparaitra rapidement en milieux de matinée nous permettant de bénéficier de journée très agréables.  En revanche, il fera également exceptionnellement froid.

LA POLLUTION FAIT SON RETOUR ÉGALEMENT

De façon générale et de manière quasi mécanique, avec le retour de l'anticyclone, la qualité de l'air se dégrade. En réalité, comme vous le savez sûrement, les conditions anticycloniques jouent le rôle d'un couvercle qui se place au-dessus de la pollution et qui bloque toutes les mauvaises particules au-dessus de nos villes. Lorsque le vent souffle modérément, il permet leur dispersion. En revanche, lorsque le vent est nul, la qualité de l'air se dégrade de plus en plus, car les particules nocives stagnent.

La pollution de l'air est principalement due aux émissions de gaz d'échappement provoquées par les automobiles ainsi qu'aux différents systèmes de chauffage dans les foyers. D'ailleurs, avec cette vague de froid, vous aurez surement tendance à augmenter la température au sein de vos habitations.

Lors de telles conditions météo, il est préférable pour les personnes les plus vulnérables de limiter leurs déplacements à l'extérieur de leur domicile afin de limiter leur exposition aux particules fines. La pratique du sport est également déconseillée.  

 
 

Sur le même sujet

Commentaires