Tornade meurtrière en Italie

Article rédigé le Lundi 7 Novembre 2016 par idriss
 
 

UN FRONT FROID TRÈS ACTIF

Un front froid, ayant engendré des orages, dans la nuit du 5 au 6 novembre, a traversé la Corse.  De fortes rafales de vent ont été enregistrées de l'ordre de 100 à 160 km/h. Des dégâts ont d'ailleurs été observés sur bon nombre de toitures où des tuiles ont été arrachées. Les impacts de foudre ont été également nombreux et les précipitations ont provoqué par endroits des cumuls de plus de 50mm. Cette dégradation s'est ensuite décalée plus à l'Est, sur l'Italie, où à Rome, une tornade s'est formée. Elle fut malheureusement meurtrière car elle fit 3 victimes. Pour le moment, nous ne connaissons pas les vitesses de vent de cette tornade, nous ne sommes donc pas encore en mesure de pouvoir déterminer son intensité.



DES PHÉNOMÈNES DESTRUCTEURS

Les tornades sont les phénomènes climatiques les plus puissants qui existent à la surface de la planète. Ils sont également appelés Vortex et sont susceptibles d'engendrer des vents allant de 60 à 120 km/h, pour les plus faibles (F0 sur l'échelle de Fujita), voir supérieurs à 420 km/h, pour les plus fortes (F5). Les dégâts peuvent aller de quelques petits arbres déracinés à la destruction totale de constructions (maisons).


CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES D'UNE TORNADE

"La genèse d'une tornade nécessite des conditions particulières. Elle résulte de la rencontre de l'air froid de haute troposphère et de l'air chaud et humide des couches atmosphériques les plus basses. L'ascension de l'air chaud s'accompagne d'un tourbillon qui se manifeste par une colonne nuageuse formée de vapeur et de gouttelettes d'eau en forme d'entonnoir sortant de la base d'un cumulonimbus. Un "buisson" résultant du soulèvement des matériaux provenant de la surface des sols se forme et rejoint le tourbillon pour devenir un mince tube considérablement destructeur. Ces phénomènes sont de très courtes durées, de quelques dizaines de secondes à quelques minutes. Les tornades se déplacent le long d'un étroit couloir de quelques centaines de mètres de largeur sur quelques kilomètres de longueur. Leur vitesse de progression est relativement lente (50 à 100km/h). Ce déplacement est accompagné d'un bruit strident rappelant celui des avions à réaction."

 

Une tornade fait généralement des dégâts massifs sur la zone où elle sévit, à cause des débris qui sont soulevés et transportés par la force des vents et notamment à cause de ses basses pressions si importantes qu'elles peuvent faire exploser une maison. En effet, lors du passage d'une tornade, il y a une grande différence de pression entre celle du tuba de la tornade (100 hPa) par rapport à la pression atmosphérique normale et la pression à l'intérieur du bâtiment, qui peut entrainer l'explosion de l'édifice.







 
 

Sur le même sujet

Commentaires