Canicule cette semaine : 40°C à 43°C attendus, records absolus de chaleur menacés

Article rédigé le Lundi 24 Juin 2019 par loic
 
 

UNE CANICULE REMARQUABLE VOIRE EXCEPTIONNELLE

Annoncé depuis de très nombreux jours et parfaitement anticipé par nos services, cette canicule s'annonce remarquable voire même exceptionnelle de part son intensité, notamment pour cette période de l'année. Ainsi, de très nombreux départements seront sans doute placés en vigilance orange canicule par les services de l'Etat ce lundi à 16h00, en plus de ceux de la région parisienne.

Dès ce mardi, le mercure atteindra 32°C à 35°C dans de nombreuses régions et déjà localement 36°C à 38°C en basse vallée du Rhône près de Carpentras dans le Vaucluse. Mercredi, la chaleur deviendra intense et accablante, avec très souvent 36°C à 40°C au Sud de la Seine, parfois même jusqu'à 42°C voire 44°C sur le Centre et l'Auvergne, ainsi qu'en basse vallée du Rhône.

Jeudi, toute la France sera concernée par de terribles chaleurs, excepté entre la Bretagne, la Normandie et les Hauts-de-France où le mercure sera moins élevé sous l'effet d'un vent de Nord-Est (mais tout de même 28°C à 33°C). En revanche, le ressenti lié à l'humidité de la masse d'air s'annonce par endroits supérieur à 40 voire 45 en fin d'après-midi ! Ailleurs, au Sud de la Seine, les températures atteindront fréquemment 38°C à 42°C. 

Modélisation brute des températures maximales pour jeudi par le modèle français ARPEGE : 


Il fera également 40°C à 43°C sur l'Est du Languedoc et la basse vallée du Rhône, entre Nîmes, Orange et Carpentras par exemple. Dans ces secteurs, de nouveaux records de chaleur seront aussi sans aucun doute dépassés, notamment pour un mois de juin mais aussi, probablement, tous mois confondus. On relèvera également de  très fortes chaleurs dans l'Hérault et le Var, avec près de 43°C près du Luc par exemple.

Très localement, selon certains scénarios, des températures comprises entre 42°C et 45°C pourraient être relevées à l'ombre entre le Nord de l'Occitanie, l'Auvergne, le Centre et la Bourgogne. Ainsi, des records absolus de chaleur seront sans aucun doute pulvérisés dans les quatre coin de la France. Pour rappel, le record de température maximale en France est de 44,1°C, enregistré le 12 août 2003 dans le département du Gard, à Saint-Christol-les-Alès et Conqueyrac.

Ces températures extrêmes se poursuivront pour la journée de vendredi, avant une très relative baisse possible pour samedi et dimanche. En revanche, la canicule devrait se poursuivre sur le pourtour méditerranéen, possiblement jusqu'aux premiers jours du mois de Juillet. Cela demandera confirmation dans les prochains points émis sur Agate Météo. 

Géopotentiel 500 hPa et pression au niveau de la mer pour dimanche 30 juin - modèle GFS :


 
 

Sur le même sujet

Commentaires